Le référencement vidéo (VSEO)

Pierre-Antoine Rousseau | November 30th, 2009 - 14 h 13 min

Comme mentionné dans un précédent article, le référencement Google, doit être multicanal et savoir exploité au mieux les différentes types de recherche (recherches géolocalisées, recherches d’images, recherches de vidéos, etc.). Dans cet article, nous nous intéresserons plus spécialement au référencement vidéo (VSEO), nouvel eldorado des référenceurs permettant d’acquérir une visibilité extrêmement ciblée sur un nouveau média qui tend de plus en plus à s’imposer.

Dans quel cas le référencement vidéo est-il pertinent à mettre en oeuvre ?

De même que le “référencement mobile“, c’est-à-dire le référencement spécialisé sur l’Internet mobile accessible depuis un téléphone portable, le référencement vidéo n’est évidement pas adapté à tous les types de sites web.

En particulier, il s’applique à des portails web proposant déjà un contenu vidéo, de type commercial ou non. Il se révèle alors extrêmement puissant lorsqu’il est combiné à une stratégie plus globale de référencement naturel.

Quels sont les caractéristiques du référencement vidéo ?

Le référencement vidéo consiste à optimiser techniquement un site web, ainsi que son offre vidéo, afin de développer son indexation et référencement dans des services tiers tels que YouTube, Daily Google Vidéo, etc. Ces canaux alternatifs permettent de démultiplier la visibilité de votre contenu vidéo sur ces plateformes d’hébergement vidéos.

Techniques de référencement vidéo

Sans être exhaustif, les principales techniques de référencement vidéo sont les suivantes :

  1. Optimisation du contenu vidéo en tant que tel. C’est dire que le référencement vidéo commence dès la création de la vidéo pour le format web. A la création des vidéos, vous pouvez en effet ajouter des informations telles que le titre, l’auteur, la description et des mots clés.
  2. Optimisation contextuel du contenu vidéo. Il est indispensable en effet de contextualisé l’affichage d’une vidéo sur une page web, en utilisant les techniques classiques de référencement naturelles : accompagner votre vidéo d’un texte descriptif structuré avec des titres, sous-titres et éléments d’accentuation (“gras”, “italique”, etc.).
  3. Indexation du contenu vidéo par des services tiers. Il est capital d’être en mesure de générer un sitemap vidéo afin de pouvoir indexer le plus efficacement possible votre contenu vidéo par les différents services tiers. Ce sitemap, au format XML, peut aisément être complété par un fil RSS spécifique par catégories de vidéos afin d’encourager son agrégation par des services tiers.
  4. Référencement du contenu vidéo par des services tiers. Bien entendu, il convient finalement de mettre à disposition de plateforme d’hébergement de vidéo son propre contenu vidéo. Il est important alors de bien choisir, comme d’habitude le titre, la description et surtout les tags permettant de catégoriser votre vidéo et ainsi démultiplier son accessibilité. N’oublier pas d’insérer votre propre logo ainsi qu’un lien vers votre propre site web lorsque vous utiliser ce type de service. En effet, il est intéressant d’acquérir davantage de visibilité. Mais il est encore plus intéressant de “rapatrier” ces visites ciblées.

About Pierre-Antoine Rousseau

Pierre-Antoine Rousseau has written 20 post in this blog.

Consultant indépendant en eMarketing à Bruxelles depuis bientôt trois ans, je suis spécialiste en référencement naturel et payant. N'hésitez pas à me contacter !