Le référencement d’un site web en Belgique – SEO et multilinguisme

Pierre-Antoine Rousseau | September 30th, 2010 - 11 h 42 min

Le référencement d’un site web en Belgique est relativement complexe, contrairement à nos voisins francophones par exemple. Certes le travail de positionnement sur un mot-clef est, d’une certaine manière, moins difficile qu’en France, mais il se trouve démultiplié lorsque l’on doit référencer un site web multilingue.

La Belgique, une réalité plurielle

En effet, la Belgique dispose, rappelons-le, de trois langues officielles : le français, le flamand et l’allemand (bien que ce dernier n’est parlé que par une infime minorité). A cela s’ajoute la problématique de la ville de Bruxelles, capitale européenne, siège des trois principales institutions de l’Union européenne (le Conseil de l’Union européenne, la Commission européenne et le Parlement européen) autour de laquelle gravite l’écosystème du monde des affaires européennes, autrement dit les milliers de lobbyistes prêt à influencer le processus de décision publique. Dans ce petit monde, la langue anglaise est  prédominante aux côtés du français.

Bruxelles, une Tour de Babel en termes de SEO !

Bruxelles, une Tour de Babel en termes de référencement naturel !

L’impact du multilinguisme sur le référencement naturel

Les conséquences sont multiples. Prenons le cas typique de la création et du référencement d’un site web  à Bruxelles en quatre langues.

  1. Premièrement, le nom de domaine choisi devra être neutre, de préférence en anglais afin de ne froisser aucune communauté. Ainsi, ne vous étonnez pas si le portail des services publics belges s’appelle Belgium.be. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, mais que l’on ne verra sûrement pas en France.
  2. Ensuite, le cahier des charges du site web devra intégrer la problématique linguistique, ce qui implique notamment une réflexion en termes d’architecture. Le site web devra faire preuve d’une parfaite cohérence dans la gestion du contenu multilingue vis-à-vis des robots des moteurs de recherche ainsi que des utilisateurs des moteurs. Seetiz.be, portail sur les restaurants et bars en Belgique peut faire figure d’exemple à ce sujet.
  3. Enfin, cela a bien sûr des conséquences budgétaires, ne serait-ce qu’en développement… Et que dire de la production et optimisation du contenu qui devra être réalisé en quatre langues ! Le référencement d’un tel site web nécessite en théorie de solides compétences techniques, éditoriales et linguistiques qui fait tout le charme de cette ville de Bruxelles !

About Pierre-Antoine Rousseau

Pierre-Antoine Rousseau has written 20 post in this blog.

Consultant indépendant en eMarketing à Bruxelles depuis bientôt trois ans, je suis spécialiste en référencement naturel et payant. N'hésitez pas à me contacter !